Un Hachiko turc attend son maître mort en héros dans un récent attentat

Un Hachiko turc attend son maître mort en héros dans un récent attentatDepuis l’attentat du 5 janvier à Izmir, un chien ne quitte plus le lieu du drame ayant emporté son maître. Au moment de l’attaque terroriste, l’animal était non loin du policier et l’a vu mourir.

Un véhicule piégé a explosé le 5 janvier près du palais de justice de la ville turque d’Izmir. L’attaque a fait plusieurs blessés et deux victimes, dont Fethi Sekin, un policier tué en affrontant les assaillants.

Le chien errant Zeïtin qui se trouvait non loin au moment de l’explosion ne quitte plus le lieu de la tragédie.

L’animal n’avait pas de maître officiel, pourtant Fethi Sekin a pris soin de lui pendant 10 ans. Le policier donnait régulièrement à Zeïtin à manger, jouait avec lui et le caressait. Donc, bien que l’animal n’ait pas vécu chez M. Sekin, il le considérait toutefois comme son maître et lui était fidèle.

Une voiture piégée a explosé, jeudi 5 janvier, près de l’entrée des juges et des procureurs du tribunal d’Izmir, une ville de l’ouest de la Turquie. L’attaque a fait deux morts et neuf blessés.

Fethi Sekin, agent de la circulation de 44 ans, a été abattu par les terroristes après avoir tué un membre du commando ayant fait exploser la voiture piégée.

Source: SputnikNews, 9 janvier 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *