Lutter contre le stress? Déguisez-vous en chien, proposent les Australiens!

Lutter contre le stress? Déguisez-vous en chien, proposent les Australiens!Si l’humanité connaît plusieurs remèdes contre le stress et la dépression, les Australiens en ont inventé encore un. Désormais, pour se détendre et oublier les problèmes, les adultes se déguisent en chiens, oubliant l’espace d’un instant qu’ils sont des êtres humains.

Selon le site NEPups.org, qui propose un service de déguisement en chien (il y a même un terme spécial, « Puppy Play »), ce moyen original de relaxation nécessite la participation de deux protagonistes qui devront jouer deux rôles différents : celui d’un chiot et celui d’un propriétaire ou d’un entraîneur.

Le « chiot » se comporte comme s’il était un vrai chien, et l’« entraîneur » se comporte comme s’il était un véritable maître-chien. On peut parler ici de connotation sexuelle mais pas spécialement. Ainsi, plusieurs libèrent l’animal qui est en eux, lit-on sur le site.

Un tel jeu de rôles offre aux « chiots » la possibilité de se libérer de l’image humaine et de vivre la vie insouciante d’un chien. En ce qui concerne les « propriétaires », ils se réjouissent du fait que les « chiots » les aiment toujours et demandent de leur accorder plus d’attention. Tout ce qu’il faut c’est simplement acheter un costume qui aiderait à la transformation, relate le news.com.au

« Ce n’est pas plus délirant que les enfants qui se déguisent en princesses ou en chevaliers sur leurs montures. Cela ne fait de mal à personne, c’est amusant, et ça se passe entre adultes consentants », assure un des clients de cette société, âgé de 44 ans.

Il a également ajouté qu’un tel jeu offre à un être humain la liberté des complexes et de l’incertitude. En outre, cela aide à se détendre.

« C’est un bon moyen de calmer la raison et de vivre l’instant présent, tout comme réagir à ce qui se passe autour de soi. »

Parfois, une dizaine de personnes participent à Puppy Play. Ces jeux ont considérablement gagné en popularité ces 5-7 dernières années, surtout en Allemagne, aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni.

« Les gens qui apprécient les jeux Puppy Play sont ceux qui subissent une forte pression au travail. Ils ont besoin de devenir « un chiot » et d’oublier le stress accumulé », explique un participant.

D’autres chiots ont expliqué que le masque aide à séparer deux personnalités, celle de chien et celle d’être humain. Certains préfèrent jouer loin des regards, les autres ne trouvent pas ça gênant de se montrer en public.

Source: SputnikNews, 11 décembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *